Top 10 des spywares et des virus les plus fréquemment détectés en mars 2005 par Panda ActiveScan

Top 10 des spywares et des virus les plus fréquemment détectés en mars 2005 par Panda ActiveScan

Mars 2005 peut être caractérisé comme le mois des chevaux de Troie. Seuls 3 des codes malicieux du top 10 des virus les plus fréquemment détectés par ActiveScan n'appartiennent pas à cette catégorie.

Liens commerciaux

Panda Software publie chaque mois son classement des 10 virus les plus fréquemment détectés par Panda ActiveScan, sa solution anti-malware en ligne. Une nouvelle version de cet outil qui dorénavant détecte les spywares est disponible pour tous les utilisateurs. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, Panda Software publie également le top 10 des programmes de type spyware les plus fréquemment détectés le mois dernier.

Mars 2005 peut être caractérisé comme le mois des chevaux de Troie. Seuls trois des codes malicieux du top 10 des virus les plus fréquemment détectés par ActiveScan n'appartiennent pas à cette catégorie de malware.

Sans aucun doute, il s'agit d'une situation préoccupante car les chevaux de Troie peuvent mener un grand nombre d'actions au niveau des ordinateurs sur lesquels ils sont installés, dont notamment ouvrir des « backdoors », dérober des données confidentielles, etc. Le mois dernier, Panda ActiveScan a désinfecté un cheval de Troie sur 11% des ordinateurs analysés.

Un exemple des dangers que représente ce type de malware est Mitglieder.BO. Ce cheval de Troie attaque différentes applications antivirus et firewall installées sur les ordinateurs. En outre, il installe W32/Bagle.BN.worm et tente de télécharger le fichier Trj/Downloader.BBN depuis différentes pages web toutes les six heures.

Les spywares incarnent un type de malware conçu pour collecter des informations sur les habitudes de navigation des utilisateurs, leurs centres d'intérêt et leurs préférences. Ces données sont ensuite envoyées à l'auteur du programme, vendues à des tiers ou bien peuvent être sauvegardées pour être récupérées ultérieurement.

Les spywares n'altèrent pas directement les systèmes d'information mais s'en prennent à la vie privée en espionnant l'activité Internet des utilisateurs. Ceci permet notamment à des sociétés de marketing peu scrupuleuses de cibler ces utilisateurs avec du spam profilé (e-mails à caractère commercial envoyés sans le consentement du destinataire).

Spyware/New.net est en tête du classement. Ce code peut être considéré comme un modèle de comportement de spyware. Il trompe l'utilisateur en s'installant sur l'ordinateur en se faisant passer pour une barre d'outils supplémentaire dans Internet Explorer. De plus, il modifie le système de résolution des noms de domaine sur l'ordinateur de telle sorte que le système accepte et reconnaisse les noms de domaine finissant par « .SHOP ». Il est aisé de constater que l'objectif de ce programme spyware est de rediriger les utilisateurs (dont les comportements d'achat ont été préalablement espionnés) vers certains sites web.

« Il est de plus en plus clair que le concept de " virus " est en train de passer en arrière plan avec l'avalanche de spywares qui frappe les utilisateurs », explique Luis Corrons, directeur du PandaLabs. « Les utilisateurs domestiques et les entreprises doivent installer des systèmes de protection de dernière génération qui protègent non seulement contre les menaces classiques des virus, vers et chevaux de Troie, mais qui combattent également les autres types de malware tels que les spywares ou les adwares. »

Panda Software propose gratuitement Panda ActiveScan à l'adresse http://www.pandasoftware.com/fr.

Les webmasters qui souhaitent inclure ActiveScan sur leurs sites Web peuvent obtenir gratuitement le code HTML correspondant.

Panda Software propose également aux utilisateurs Virus Alerts, un e-bulletin en anglais et en espagnol qui prévient immédiatement de l'émergence de codes malveillants potentiellement dangereux. Pour recevoir Virus Alerts, visitez le site Web de Panda Software et remplissez le formulaire approprié dans la section Virus Alerts.

Pour plus d'informations sur ces virus et sur d'autres, consultez enfin l'Encyclopédie des virus de Panda Software.


Publicité




Publié le 02/04/2005
Source :